Action C2 : Restauration de prairies maigres (20ha) et humides (5ha) et plantation de haies (6km)

Sites concernés

Objectif de l'action

Diversifier les grandes surfaces de cultures - Améliorer la trame des milieux ouverts - Permettre le maintien et la dispersion des populations d'espèces cibles des milieux ouverts - Planter des haies servant de refuges et de relais pour la faune dans des zones uniformisées


Description courte

Les milieux agricoles des Vosges du Nord sont encore relativement diversifiés et extensifs. On y dénombre néanmoins quelques grandes zones de cultures de plus de 100ha, qui ne comportent que très peu d’éléments arborés. Dans certains cas, les cours d’eau traversant ces cultures sont à nu. Ces grandes zones de cultures sont défavorables à la majorité des espèces et sont infranchissables pour certaines d’entre elles. Le rétablissement de corridors par la plantation d’allées d’arbres de haies ou de ripisylves au sein de ces zones améliorera grandement leur perméabilité aux espèces.Par ailleurs des milieux ouverts remarquables tels que des prairies maigres ou humides tendent à disparaître. La restauration de ces milieux est essentielle pour le maintien et la dispersion des espèces de milieux ouverts.

A ce jour 5148ml de haies ont été plantés sur le territoire du PNRVN. Côté allemand, le projet LIFE Biocorridors a restauré 6,5ha de prairies maigres (objectif initial 5ha) et à peu près autant de prairies humides (objectif initial 20ha).Cette action favorise la survie et la libre circulation des espèces liées aux milieux ouverts et menacées par l'uniformisation des paysages et la disparition d'habitats ouverts remarquables de la Réserve de Biosphère Transfrontalière des Vosges du Nord-Pfälzerwald.

Tous les sites sélectionnés sont situés sur des grandes zones de culture au long des corridors écologiques des milieux ouverts. Les arbres utilisés sont de provenance locale et adaptés aux sols. Les plants sont placés le long de chemins ruraux, en bordure de parcelle agricole à une distance d'un arbre tous les 90cm environ. Des conventions d'engagement sont signées avec les Communes bénéficiaires pour acter leur engagement à maintenir les plantations en l'état pendant au moins les 20 prochaines années.

Publié le 12 février 19.

Partenaires
Grand Est-logo-Q